Depuis 2003, nous fabriquons des exosquelettes qui n'en portaient pas encore le nom.

Nous fabriquions déjà les meilleurs harnais du monde - tout simplement parce que notre activité initiale l'exigeait : aucun autre secteur industriel n'a jamais eu besoin dans l'histoire des technologies humaines de harnais si robustes et si ergonomiques, qu'ils rendent le portage d'une charge en porte-à-faux de 50kg possible et confortable.

Nous fabriquions déjà des exobras isoélastiques, qui ont la particularité de développer le même effort sur toutes leurs courses de bas en haut, si bien qu'une charge qui y est équilibrée en leur extrémité est virtuellement - en gravité zéro. Elle flotte, affranchie de la pesanteur, comme dans l'espace.

Nous fabriquions : des stabilisateurs de caméras pour le cinéma et la télévision, dispositif mieux connu sous la marque américaine Steadicam®, en qualité de seul et unique fabricant français. Nous le sommes toujours. Et les exosquelettes industriels EXHAUSS sont aussi sur les plateaux de tournage de STAR WARS, JAMES BOND, ou le 6 février 2019 dans La Favorite (Grand Prix à la Mostra de Venise 2018 et dix nominations aux Oscars 2019).

Dès 2012, le fondateur Pierre Davezac conçut comme un relais de croissance organique, le fait de remplacer la caméra et son stabilisateur en bout de bras, par un perforateur et tout autre électroportatif... en pensant susciter un raz-de-marrée de commandes enthousiastes, tant la transversalisation technologique était fluide et évidente. Ce qui fonctionnait depuis près d'un demi siècle pour les opérateurs de prise de vues fonctionnait aussi bien pour des ouvriers du BTP, par exemple.

Si l'enthousiasme était bien là, dès 2013, année du premier salon où EXHAUSS s'est révélée publiquement disponible pour répondre à des besoins industriels en matière d'exosquelettes, et si le volant d'affaires lié aux autres industries que celle de la prise de vues a, dès 2015, surpassé de loin celui du domaine d'activité initial, le raz-de-marrée a été plus prudent qu'attendu !

L'inventeur du Steadicam, Garrett Brown, racontait avoir du démarcher âprement pendant sept ans, avant que le pionnier Stanley Kubrick n'ouvre la voie à tous ceux qui ont suivi derrière lui, que le Steadicam devienne incontournable, que le savoir-faire se transmette entre opérateurs, et que son invention soit récompensée d'un Oscar® scientifique et technique en 1977.

Nous n'en sommes pas aux honneurs ! Et le Stanley Kubrick industriel ne s'est pas encore révélé ! Nous en sommes depuis 6 ans aux premiers déploiements sur un marché tout nouveau, celui des exosquelettes industriels de prévention des risques professionnels, notamment des TMS, où le savoir et la culture en matière d'exo ne sont pas encore partagés entre opérateurs et cadres de toutes industries, et où règne la sacro sainte résistance au changement, la peur de la nouveauté et l'extrême prudence, caractéristique française - malgré le demi siècle d'arrière-plan technologique.

Nous en sommes aux premières crasses de faux distributeurs, concurrents velléitaires et autres contrefacteurs...

Mais nous éprouvons un vrai bonheur, et un peu de gloire !, à ouvrir la voie en France à ce nouveau marché. EXHAUSS restera le premier fabricant au monde à avoir vendu massivement dès 2015 des exosquelettes commerciaux.

Car EXHAUSS n'est pas un projet de laboratoire. Il s'agit bien des premiers vrais exosquelettes disponibles sur ce nouveau marché, de tous les jours et d'aujourd'hui !